Source : Contribution à l'étude du droit coutumier lorrain. Des différentes formes de la propriété : fiefs, censives, servitudes réelles, par Victor Riston, 1887 (disponible sur Gallica)

"La basse-justice constituait le dernier degré de la juridiction, et les attributions de ces seigneurs sans avoir beaucoup d'importance au point de vue de la quotité des peines qu'ils pouvaient prononcer, n'en présentaient pas moins une importance considérable au point de vue de la multiplicité des affaires qui leur étaient soumises.

En consultant la coutume et les ordonnances, nous pouvons rapporter les différentes attributions des bas-justiciers aux principaux chefs suivants :

  1. Actions personnelles, pétitoires et mixtes entre les sujets de la seigneurie.
  2. Police champêtre.
  3. Établissement et fixation des bans. 
  4. Création des messiers et bangards.
  5. Toutes actions inférieures à dix sols, en Lorraine.
  6. Saisie des héritages pour cens non payé. 
  7. Jugements et contraintes relativement aux lods et ventes, et autres droits seigneuriaux. 
  8. Vérification des poids et mesures.
  9. Établissement et nomination des pauliers.
  10. Difficultés résultant du paiement des droits de fouage, rouage... etc.
  11. Difficultés relativement aux abornements."