Source : société d'émulation des Vosges. Annales de la Société d'émulation du département des Vosges. 1831. (Gallica)

Cette localité est mentionnée dans la liste des possessions du chapitre (transaction) de 1188. Le prévôt percevait sur les cens des hommes de ce lieu, 12 deniers. Par contre il n'est pas parlé de maire, ni de redevances dues par la mairie. Le duc avoué avait dû recevoir sur ce territoire des biens importants puisque nous voyons Simon II offrir en réparation des graves dommages causés au chapitre, 40 sous sur les cens de Fraize (1200), et Mathieu II, pour le même déplorable motif, assigner au chapitre 100 sous sur ceux d'Anould et de Fraize, sans que nous sachions la part respective de chaque lieu (1222).

Au spirituel, la paroisse de Fraize dépendait de la juridictiion du grand prévôt il recevait 5 ou 6 sous pour le benedicti et 7 s. 4 d. pour les menues dîmes. Les dimes que se réservait l. chapitre s'élevaient en 1398 à 52 muids. 10 bichets de blé et.6 resaux de fèves.