Source : "Etude historique sur l'ancien ban de Fraize", Abbé Flayeux, XXVI° bulletin de la société philomatique de Saint Dié

Les premiers habitants, qui, le long de la rivière, se groupèrent autour des disciples de St-Dié, formèrent un premier village que l'on appela la Costelle, c'est-à-dire Petite-côte. La Costelle, qui existe encore, et que l'on peut appeler le vieux Fraize, se trouve en effet sur un petit plateau, formant la première pente de la montagne.

Dans la suite, d'autres hameaux surgirent également aux environs de l'oratoire de Saint-Blaise. La plupart existent encore avec leurs anciennes dénominations. Nous allons les citer, en établissant leur étymologie.

Les Aulnes, nom bien champêtre, donné aux habitations groupées comme la Costelle, sur la rive droite de la Meur¬the, mais en aval, et plus bas que l'oratoire. Les aulnes qui croissaient en cet endroit marécageux, ont donné son nom au village.

Clairgoutte et Noirgoutte, qui ouvrent et ferment le haut cours de la Meurthe, sur la rive gauche. Le mot goutte,  vient du bas latin gotta, ruisseau, torrent. Clairgoutte signifie donc ruisseau blanc ou clair, puisque clair se prend ici dans le sens de limpide, qui se traduit en patois par kiach. Noirgoutte, par contre, signifiera ruisseau trouble.

Belrepaire et Mazeville, dans la même région que les aulnes. Paire, Parium, indique une habitation ou une portion de terre, ou encore une redevance en nature, mais à laquelle correspond une surface de terre. Belrepaire signifie donc belle portion de terre, taxée d'une redevance fixe. Mazeville n'est autre que Ville de masures.

Habeaurupt, autrefois on disait Habaruz. Ruz ou Rupt est le même mot que ruisseau. Il est difficile d'établir le sens du préfixe Hab .

Scarupt. sur un petit ruisseau, affluent de la Meurthe. Scarupt ne signifierait-il pas « Ruisseau en cascade ? » Le ruisseau de Scarupt n'est en effet qu'une série de cascades.

Le Valtin « une source de la Meurthe; en pleine montagne » Le nom Valtin, dit l'abbé Ryce, est allemand « comme en effet, ce pays à esté allemagne, et en retient encore les usages, en beaucoup de circonstances, comme qui dirait : in Valt, dans le bois qui est Valtin. »

Plainfaing.  « Plain désigne un lieu plan ou horizontal . Faing du germain fenn, indique un lieu marécageux. La signification de Plainfaing sera donc « endroit plan et marécageux. Tous ces hameaux se formèrent à la longue ; ils se peuplèrent de plus en plus, au fur et à mesure que les religieux des monastères attiraient des habitants et des colons en nos contrées. Avec le temps,  ils devinrent de véritables villages.