Sources : Département de la Moselle, Verronais, 1844, ( Réedition Res Universis, 1992)

Description

Village de l'ancienne province des Trois-Evéchés, situés entre les deux Nied. Il fit partie en 1790 du canton de Maizeroy puis passa en 1802 dans celui de Pange.

Dans l'acte de partage fait en 1560 entre les comtes de Créhanges frères, des lieux de Hombourg et Meingen, on trouve l'indication du titre de vouez aux bans de Chaussy et Courcelles pour la moitié.

Annexes

  •  Village :
    • Pont à Chaussy
  • Fermes :
    • Urville
    • Les Ménils

Les dénominations dans les écrits anciens

  • Chausey 1206
  • La Cour de Chaussy 1284
  • Chaussey 1348
  • Courcelles au ban de Chaussy 1535
  • Chaulcy, Chaulssei, Chaussi 1544
  • Courselle 1548
  • Chaussy 1578
  • Courtzell 1625
  • Le village de Courcelle sciz au ban de Chaussy 1633
  • Coursel Chaussy 1638
  • Courselles 1756
  • Covirelles

Paroisse et temple

Chaussy était le siège d'une paroisse  catholique. Elle avait pour annexes :

  • Chevillon
  • Landonvillers
  • Urville
  • la cense de Léoviller
  • la cense des Ménils
  • La cense de Plappecourt

Il y avait également une communauté protestante. Quelques éléments :

  •  A partir de 1769 environ les protestants font 7 heures de marche pour aller baptiser leurs enfants à Luttviller ; ils se réunissaient depuis quelques années pour le culte chez un M. "Riche"
  • Installation le 11 février 1830 du pasteur  Mall, premier pasteur de Courcelles-Chaussy. La salle qui servait de temple devait être située alors dans la partie de Courcelles appelée le Village, très près ou à l'emplacement du temple du XVII° siècle. Il y eu ensuite un temple construit en 1839 situé à côté du cimetière protestant, au peu à l'écart du Village et à moins de 100m de la salle. Ce temple à disparu.

Population (1844)

  • 1321 individus et 132 maisons
  • 2 écoles, l'une de 87 garçons, l'autre de 76 filles.

Territoire et activités (1844)

  • 866 hectares dont 12 en vignes et 282 en bois
  • fabrique importante de machines à battre le blé, à manège et de charrues appartenant à M Léonard. Établi vers 1826, il forme dans son atelier des apprentis.
  • brigade de gendarmerie, perception, recette de l'enregistrement et des domaines, garde général des eaux et forêts, notaire, huissier.

Liens