Sources : Département des Vosges Léon Louis et Paul Chevreux,1889, (réédition Res Universis) ; Annales de la Société d'émulation du département des Vosges

Description :

Canton de Brouvelieures à 24 Km de Saint Dié. Citée au pied de la montagne de Borémont, traversée par le ruisseau du Buttant qui y prend sa source, à 395 m d'altitude.

En 1594, chef-lieu d'un ban composé de Brouvelieures, Domfaing, Mortagne Rehaupal, Destord, Nonzeville, Biffontaine, Les Poulières. Le Void de Belmont  formait une communauté indépendante de ce ban.

Au XVIII° siècle, Belmont était encore chef-lieu d'un ban , mais réduit à Brouvelieures, Haut de Belmont, Domfaing, Malieu (Maillefaing) et diverses censes et scieries.

Bailliage de Voge ; Prévôté de Bruyères (1594) ; Baillage de Bruyères '1751) ; District de Bruyères et canton de Brouvelieures (1790).

Les hameaux (en 1867) :

  • Haut-de-Belmont (86 habitants, 18 maisons)
  • La Streille (53 habitants, 18 maisons)
  • Machifour (53 habitants, 13 maisons)

Les écarts :

  • Champs-Chaudière (23 habitants, 8 maisons)
  • Derrière-la-Fête (22 habitants, 5 maisons)
  • L'Arnelle(19 habitants, 6 maisons)
  • Le Coqxé (4 habitants, 2 maisons)
  • Le sauvageon (14 habitants, 5 maisons)
  • Mézis-Grands-Prés (16 habitants, 4 maisons)
  • Périfontaine (13 habitants, 2 maisons)
  • Pré-Mougeon (24 habitants, 5 maisons)
  • Romainfaing (18 habitants, 5 maisons)
  • Rozé (8 habitants, 2 maisons)

Habitants :

1710 : 109

an XII : 475

1830 : 498

1847 : 550

1867 : 492

Les cultures et industries (en 1867) :

Sur 846 hectares, 190 sont en terres labourables, 135 en prés, 403 en bois, 111 en jardins, vergers, chènevières, 6 en friches. Les cultures principales sont le blé (250 hectares), le méteil, l'orge, l'avoine et la pomme de terre.

On y trouvait 1 féculerie et 1 moulin occupant 4 ouvriers.

Les principaux commerces sont le bois la pomme de terre et la fécule.

Justice :

La Sourière du chapitre de Remiremont était dame haute, moyenne et basse justicière avec le Duc de Lorraine pour la haute justice et avec les seigneurs voués pour la moyenne et la basse. Elle avait mandement du plaid et la création du maire.