Sources : Département de la Moselle, Verronais, 1844, ( Réedition Res Universis, 1992) ;liste des émigrés déportés et condamnés pour cause révolutionnaire du département de la Moselle (1791-1800), d'André GAIN

Description :

Village de l'ancienne province des Trois Évêchés. situé dans la plaine de Sainte Barbe à 14 Km au Nord-Est de Metz,  chef lieu de canton.

Annexes

  • le village de Hessange
  • le moulin Blanchard

Population (en 1844) :

  • En 1844, on y trouve 851 individus et 89 maisons. 65 garçons fréquentent l'école de garçons et 53 filles  l'école de filles.

Territoire et activités (en 1844) :

  • 1374 hectares dont 568 en bois ; 
  • 2 notaires et 2 huissiers
  • une tuilerie, une tannerie, un moulin à vent

Le village fut brûlé par les Espagnols le 12 septembre 1655.

Emigrés déportés et condamnés pour cause révolutionnaire (1791-1800)

  • About (Jean-Georges), curé de Vigy,
    Dénoncé par la municipalité de Vigy, quoiqu'ayant seulement obéi à la loi du 26 août 1792, il fut inscrit par arrêté du district de Boulay du 14 février 1793. Emigré en Allemagne, il rentra par Francfort, où il fit le 8 messidor an X,. devant le ministre de France, la promesse de fidélité prescrite par le sénatus-consulte du 6 floréal précédent. Revenu à Metz, amnistié le 14 therm. an XI, il redevint curé de Vigy; en mars 1810, il était mort.

 

  • Baltus (Antoine-Jacques), prêtre,  curé de Beney, près Thiaucourt (Meurthe),
    Il eut des biens confisqués dans les trois départements de la Meurthe, de la Meuse et de la Moselle, émigra en Allemagne, rentra par Francfort le 12 therm. an XI. Né le 3 déc. 1753, amnistié en l'an XI (14 therm.), il occupa depuis son retour la cure de Vigy; le séquestre sur ses biens ne fut levé qu'en l'an XIII. Des dix enfants Baltus, il mourut le premier le 10 juin 1816, léguant tous ses biens à sa soeur, Agnès-Anne.