Sources : Département de la Moselle, Verronais, 1844, ( Réedition Res Universis, 1992), Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes / rédigé en 1868 sous les auspices de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle ; par M. de Bouteiller, et diverses autres sources mineures

Description

Village situé sur le ruisseau de la Bibiche, arrondissement de Thionville, canton de Metzerwisse (à 6 km). Se situe à 21 km au nord-est de Metz.

Anciens noms et orthographes

  • Leutermingas : 825
  • Lutiacum : 912
  • Lustanges : 962
  • Lustingres : 1130
  • Leotermingios : 1139
  • Littenges et Litinge: 1192
  • Luestange : 1242
  • Luttange, Luttanges 1259
  • Lustang : 1300
  • Lutum : 1355
  • Lustange : 1380
  • Luchtange et Luettange  :1396
  • Lustinga : 1398
  • Luestange : 1404
  • Luthingen  : 1406
  • Luchting : 1448
  • Lutinga : 1511
  • Luechtingen : 1527
  • Luthingen, Leuthanges : 1541
  • Luttinga : 1544
  • Lutange : 1686

En allemand : Leuchtingen

Annexes

  • Kirsch-lez-Luttange
  • Le moulin des Chênes

Population (en 1844)

  • 707 individus
  • 114 maisons
  • 45 élèves à l'école de garçons
  • 45 élèves à l'école de filles

Territoire et activités (en 1844)

  •  868 hectares dont 264 en bois et 7 en vignes
  • un moulin, une huilerie
  • un notaire et un officier de santé

Histoires et anecdotes

  • 1366 : Les Messins vont arrêter, dans son chateau, Geoffroy de Luttange, qui pillait les passants sur les chemins, et ils le font décapiter devant la cathédrale.
  • 1638 (7 septembre) : Pendant la guerre de trente ans, le village est brulé par la garnison française de Metz, en représailles de ce que le duc de Lorraine avait fait passer au fil de l'épée les habitants de Rambervillers et mis le feu à leur ville vers la fin du mois d'août.
  • 1681 (dénombrement du 12 juillet) : Luttange était fief mouvant du duché de Luxembourg et comté de Chiny, seigneurie de nom et d'armes. Il était le siège d'une justice haute, moyenne et basse et comprenait les villages de Luttange, Guélange, Guénange, Rurange, Rénanges, Mancy, Winsberg, Kirsch les luttange et Schell.
  • 1790 : Autrefois partie des Trois-Evéchés, baillage et coutume de Thionville, il fut érigé en chef-lieu de canton ( Aboncourt, Altroff, Bertrange, Bettlainville, Bousse, Guélange, Guénange, Hombourg, Kédange, Kirsch, Logne, Luttange, Mancy, Metzeresche, Montrequienne, Rénange, Rurange, Schell, Volstroff). Il conserva ce titre en l'an III.
  • 1802 : Passe dans le canton de Metzerwisse

Liens