Sources : Département de la Meurthe, Ed Grosse, 1838, (réédition Res Universis, 1992)

Description

Cirey sur Vezouze  est situé en Meurthe et Moselle, à l'entrée des Vosges, à 11 Km au sud de Lorquin.Cirey2.gif

Les écarts

  • Haute-Seille
  • Blanc-Rupt
  • Bois de Thou
  • La Charbonnière Cirey4.gif

Population

  • En 1838, on y trouve 2220 individus, 163 électeurs, 16 conseillers municipaux, un député pour l'arrondissement de Sarrebourg, 4 électeurs pour les collèges politiques 397 feux et 320 habitations.Cirey6.gif

Les cultures et industries (en 1867)

Cultures

Sur une surface de 2808 hectares, 1747 sont en forêts, 797 en terre arable et 243 en prairies.

Industries

  • La fabrique de glaces

"Ce qui rend le bourg de Cirey un des plus intéressants de la France, c'est la riche manufacture de glaces qui s'y trouve établie, et qui vient d'acquérir un tel développement, qu'elle a effacé la réputation de celle de St.-Quirin, et qu'elle n'a plus d'autre rivale dans le monde que St.-Gobin. On y coule aujourd'hui des glaces d'une dimension extraordinaire, il faut les voir pour s'en former une idée ; il faut visiter ces vastes fours où le sable est en ébullition continuelle et se répand par torrents sur les tables de différentes grandeurs, où il devient une glace brillante. Il faut parcourir ces innombrables ateliers, où 600 ouvriers se livrent sans relâche au travail : les uns dégrossissant le verre ; les autres le polissant par des procédés qu'on ne découvre pas à tous les regards; ceux-ci chauffant le four; ceux-là consumant leurs forces aux mille détails qu'entraîne une industrie de ce genre. Les bâtiments nécessaires aux ouvriers et à la fabrication des glaces occupent une surface immense et ressemblent à une petite ville; on vient d'y construire une machine particulière dont l'idée est due à un habile ingénieur, M. Ranvez, qui est attaché à la manufacture; cette machine, d'une force incalculable, et qui simplifie beaucoup les travaux, est invisible aux yeux de presque tous les curieux, mais les voyageurs peuvent visiter les autres parties de l'établissement sur un simple permis du directeur. Il faut une autorisation spéciale pour visiter le beau polissoir élevé récemment à 1 km de Cirey, sur un canal qui est alimenté par la Vézouze. L'impulsion donnée au commerce. l'étendue de l'activité qui règne à Cirey, le grand nombre de personnes des contrées même les plus lointaines qui savent y trouver de l'ouvrage et des débouchés pour leur industrie surpassent tout ce qu'on peut imaginer. Les glaces, après avoir reçu l'apprêt nécessaire, sont immédiatement conduites à Paris, où est fixé le magasin général et où elles reçoivent le dernier perfectionnement. Elles ont figuré presque tous les ans à l'exposition des produits industriels, et ont toujours apporté aux propriétaires des médailles, de l'honneur et du profit. Au centre des établissements de l'exploitation, s'élève le château occupé par le directeur-gérant au nom de la société; c'est un superbe édifice, dont la position est délicieuse et qui donne une haute idée du talent de l'architecte, M. Bernard Chaux. On admire surtout le salon qui est dans la partie du château, en face des Vosges; les glaces qui ornent les murs réfléchissent les noirs sommets des montagnes qui un effet magique. "

 

  • La fayencerie 

"Cirey possède une fayencerie très renommée, qui emploie environ deux cents ouvriers et qui peut suffire à peine aux commandes innombrables qui lui sont faites. La marchandise qui en sort est exportée au loin, à Paris, au Havre, en Alsace, en Suisse et au nord comme au midi ; c'est encore une source de richesses pour le pays. "

 

  • Les autres industries :

    • Une scierie
    • Un martinet (?)
    • Deux carrières de pierres
    • Un tissage de calicots
    • un moulin à grain
    • un moulin à émail
"La papeterie assez renommée qui s'y trouvait a cessé d'exister, les bâtiments sont employés aux usages de la verrerie."