Description :

Village bâti sur la rive droite de la Moselle, à 12 Km de Toul, chef lieu de canton et de l'arrondissement, et à 16 Km de Nancy.

Anciens noms et orthographes : 

  • Angeriaca villa (923)
  • Ecclesia in Angeliaco (965)
  • Angeriacum (1050)
  • Engerey (1492)
  • Angerey (1516)
  • Aingerey-lez-Gondreville (1565)
  • Angeray (1594)
  • Aingery (1719)

Population (vers 1830):

  • 490 individus
  • 49 électeurs communaux
  • 10 conseillers municipaux
  • 105 feux et 86 habitations

en 1618, on compte 3 mayeurs et francs, 32 laboureurs, 12 pauvres manouvriers.

Les cultures et industries (vers 1830) :

Sur une surface de 1280 hectares, 27 sont en vignes médiocres, 665 en terre arables, 450 en bois et 73 en prés.

Histoire

  • Epoque romaine : camp fortifié de murailles et de tour à environ 2km au sud-est d'Aingeray, dans la forêt de Namplin
  • Moyen-Âge : plusieurs hameaux n'existant plus : le Viel Aingeray, au Vaux-Toussaint, entre Aingeray et Fontenoy,  Molzey (Malzey, Marley) à 2 Km d'Aingeray en direction de Liverdun  
  • En 1636, il n'y avait plus d'habitant, probablement déserté dès le XV°. il a du être repeuplé peu avant 1700 puis définitivement abandonné dans la deuxième moitié du XVIII°. En 1630, mort de 32 personnes "y ayant eu six conduits entiers où les maitres, maitresses, enfans, serviteurs et vservantes seraient morts sans y être resté personne". En 1631, les habitants se plaignent du vol par les soldats qui campèrent deux journées sur le ban de 38 cheveaux, plus de 200 bêtes à cornes emmenées, tuées et mangées, tout le troupeau de bêtes blanches de 5 à 600, tant moutons que brebis sans qu'ils en soient restées une seule......
  • Epoque moderne : généralité et baillage de Nancy, coutumes de Lorraine.

Sources :

  • Département de la Meurthe, Dictionnaire historique et statistiques ; E. Grosse, réédité par Res Universis
  • Mémoires de la Société d'archéologie lorraine série :NP00146 1859 (2e sér., 1e vol.)-1919 (4e sér., 14e vol., t. 64); fascicule : N033691. 1871. 1. 2nde sér. disponible sur Gallica, bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France
  • Guy Cabourdin, terre et hommes de Lorraine 1550 - 1635, annales de l'est publiées par l'université de Nancy II